Denier Joursnées Wagner

2016
Wagner et la musique contemporaine
2016
Wagner et la musique contemporaine

Les 22èmes Journées Wagner de Venise, basées sur le thème «Wagner et la musique contemporaine», ont été présentées par l'Association Richard Wagner de Venise aux membres, aux amis et aux scientifiques du 11 au 13 novembre 2016. Une fois encore, l'événement a été dédié à son fondateur et ancien président, le professeur Giuseppe Pugliese, marquant le sixième anniversaire de sa disparition. Organisé en collaboration avec le Teatro La Fenice, qui a ouvert la saison 2016-17 avec la première mondiale d'un opéra en un acte par F.Perocco, "Acqua Granda", commandé pour commémorer le 50ème anniversaire de la grande inondation à Venise le 4 novembre 1967.

Le programme du week-end a porté sur les relations et les affinités entre la musique de Richard Wagner et la musique contemporaine, impliquant les boursiers de Bayreuth du cercle de Venise, comme "jeunes artistes en résidence" dans tous les événements.

Le vendredi 11 novembre  2016 à 17h30, dans la Sala Apollinee de La Fenice, Dorothea Herbert, soprano (boursière de Bayreuth 2016), a ouvert le week-end avec le concert des jeunes artistes "Aprés Tristan verso la nuova musica", avec Orazio Sciortino, pianoforte. Le concert a retracé un itinéraire musical à travers la musique post-wagnérienne, en commençant par le prélude de Tristan et Isolde de Richard Wagner, récemment transcrit pour le piano par O. Sciortino lui-même, et a ensuite poursuivi avec les sept Fûhe Lieder pour voix et piano d'Alban Berg, La Suite de valses du Chevalier à la Rose de Richard Strauss, transcrite également pour piano par O. Sciortino, les Ariettes Oubliées pour voix et piano de Claude Debussy, La Colombe de Huits Préludes par O. Messiaen, les Preludes op. 74 par Skrijabin et le voyage s'est terminé par la Mort d'amour de Tristan et Isolde de Richard Wagner, dans la transcription de piano de Franz Liszt.

Le concert a été très chaleureusement accueilli par le public, émotion évidemment très sensible à la fin du programme.

Le samedi 12 novembre 2016 à 11 heures, après le succès retentissant de ce concert, Orazio Sciortino a organisé une Conférence / Concert au Palazzo Pisani pour les étudiants de toutes les classes de piano au Conservatoire Benedetto Marcello de Venise. Cet événement, coordonné par le vice-président du cercle Wagner de Venise Igor Cognolato (professeur de piano au Conservatoire et lui-même boursier de Venise à Bayreuth en 1996), a été l'occasion de montrer le talent et l'enthousiasme du jeune pianiste (le boursier et artiste en résidence de Venise qui a déjà assis une carrière en tant que pianiste et compositeur dès l'âge de seulement 30 ans) et a, à la fois, fasciné et stimulé les jeunes étudiants musiciens présents.

Ce même après-midi, à 17h00, a eu lieu le Symposium annuel sur le thème «Wagner et la musique contemporaine» dans le Salon des Fresques du Palazzo Albrizzi, siège de l'Association culturelle italo-allemande et organisé par le Centre européen d'études et recherches sur Wagner. Après un bref accueil aux invités qui ont rempli le salon, la professeure Alessandra Althoff Pugliese, présidente du Cercle Richard Wagner de Venise, a illustré l'importance de «l'accord de Tristan» et son influence sur la musique post-wagnérienne. Sont ensuite intervenus deux anciens boursiers devenus aujourd'hui  des compositeurs reconnus : Paolo Furlani (boursier 2004), qui a illustré et décrit l'influence de Wagner sur sa propre musique, et Orazio Sciortino (boursier 2009),  qui a présenté dans une série d'exemples musicaux l'influence De Wagner sur les compositeurs jusqu'au 21ème siècle. Une dernière contribution proposée par l'Association culturelle italo-allemande à la fin du symposium a été la représentation vidéo de Synaesthesis I du compositeur italo-américain Curt Cacioppo, ce qui a mis fin au programme de l'après-midi.

Le dimanche 13 novembre 2016 à 15h30, la dernière représentation de l'opéra "Acqua Granda" de F. Perocco a été donnée à La Fenice, dirigée par M. Angius et mise en scène par D. Michieletto, laquelle a été très acclamée par l'auditoire pour sa direction musicale impressionnante et sa mise en scène de l'oeuvre.

Compte-rendu de la
Professeure Alessandra Althoff Pugliese
Présidente du Cercle Richard Wagner de Venise
 Retour au sommaire