Congrès récents

2018
Innsbruck,
En 2018, le Congrès annuel s'est déroulé dans le magnifique paysage de s montagne du Tyrol, en Autriche.  Accueillis par le Cercle Richard Wagner d'Innsbruck/Bolzano et managé par une équipe dirigée par le Dr. Ekkehard Kappler, Président du cercle, les participants ont vécu quelques jours de pur plaisir de culture et d'érudition, enrichis par d'agréables réjouissancess culinaires et œnologiques locales.

L'événement a commencé par une représentation des Joyeux Nibelungen d'Oscar Straus au Conservatoire d'Innsbruck.  Comme toujours, ce fut très plaisant, et  interprété avec esprit et enthousiasme.  Juste ce qu'il faut pour mettre tous les congressistes de bonne humeur pour les plaisirs à venir.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée dans l'environnement spacieux du Centre des congrès d'Innsbruck.  Après les discours d'ouverture de Horst Eggers, président du RWVI, Eva Wagner -Pasquier, ambassadrice du Festival de Bayreuth, Mme Barbara Schwaighofer, le maire d'Innsbnruck M. Georg Willi, et  M. le Dr Ekkehard Kappler, président du cercle Wagner  d'Innsbruck-Bolzano, les délégués ont assisté à un beau concert d'œuvres interprétées par de jeunes artistes locaux.  Il a été suivi d'un superbe buffet (le premier d'une série de repas raffinés mettant en vedette la cuisine autrichienne), donnant à chacun l'occasion de saluer d'anciens amis et de s'en faire de nouveaux.

Tous les événements décrits ci-dessous ont été complétés par diverses excursions proposées aux visiteurs, des attractions locales intéressantes et inhabituelles telles que la Hofburg, la Hofkirche (avec la tombe vide de l'empereur Maximilien de Habsbourg et les magnifiques statues en bronze), le Bergisel (saut à ski des Jeux olympiques d'hiver conçu par l'architecte Zaha Hadid) et le Château d'Ambras (superbe résidence des Habsbourg avec une impressionnante collection d'armures et une "chambre des merveilles" avec toutes sortes de bibelots bizarres).

La journée suivante a commencé par l'Assemblée générale annuelle du RWVI.  Environ 80 personnes étaient présentes, représentant les cercles Wagner d'Allemagne, d'Autriche, d'Autriche, de France et de quelques autres pays.  L'ordre du jour ne contenait aucun point litigieux et l'assemblée a approuvé le rapport du président, les comptes annuels, le rapport des commissaires aux comptes et le quitus donné au conseil d'administration.  M. Stefan Specht  a fait un rapport sur la Fondation des boursiers, et a également transmis les salutations de la maire Bayreuth, qui n'a pas pu être présente.

Plusieurs "W d'or" ont été décernés à des présidents de cercles, en poste depuis 10 ans, et tous les nouveaux présidents ont été nommés, de sorte que ceux qui étaient présents ont pu se faire connaître des délégués.

La professeure Alessandra Althoff-Pugliese a fait une brève présentation introductive sur le très attendu Congrès 2019 à Venise et a pu distribuer les premiers flyers pour cet événement.  Vous trouverez plus d'informations sur les dates et le programme provisoire en haut de cette page internet relative au Congrès.  

Matthias Lachenmann, membre du comité directeur, fait une brève mise à jour sur la législation européenne en matière de protection des données, informant les membres que d'autres informations et orientations sont disponibles sur demande.

S'en sont suivis une invitation à assister au Congrès Wagner à Bonn en 2020, au prochain symposium "Mot-clé Wagner" à Munich en mars 2019, au concours triannuel des Voix wagnériennes à Karlsruhe en septembre 2018, au Ring à Minden en 2019 et diverses autres productions de Wagner qui se déroulent dans le monde entier.

La réunion a été suivie d'un voyage à Erl pour assister à une répétition de l'Acte 3 de Tannhäuser au Palais du Festival, suivie d'une autre excellente pause culinaire et se terminant par un superbe concert de Wagner donné par l'Orchestre du Festival sous la direction de Gustav Kuhn.   Les nombreux délégués qui y ont assisté ont passé une soirée des plus agréables.

L'avant-dernier jour a commencé par un symposium sur Stockhausen et Wagner, très fréquenté par les délégués germanophones, avec deux conférenciers bien informés.  Une discussion très animée s'est ensuivie à la satisfaction de tous les participants.  La soirée s'est poursuivie avec un spectacle au Tiroler Landestheater, l'opéra Rienzi, mis en scène par Johannes Reitmeier et dirigé par Lukas Beikircher.  Le rôle d'Irene a été chanté par Josefine Weber, une ancienne boursière du cercle de Munich, à la fierté et à la satisfaction de plusieurs délégués de cette ville qui y ont assisté (voir photo). 

Le Congrès 2018 s'est terminé par un très beau concert au Centre de Congrès, mettant en vedette l'Orchestre Universitaire dans son ultime programmation de la saison et la soprano Sophia Pisching.  Des œuvres de Bellini, Wagner et Bruckner ont été interprétées.  Le repas d'adieu à la Foire d'Innbruck a donné aux participants l'occasion de  se faire leurs adieux les uns aux autres, ainsi que de prendre congé de la belle ville qui avait accueilli ce beau Congrès international Wagner 2018.  Le président Horst Eggers a parlé au nom de nous tous, lorsqu'il a exprimé ses profonds et sincères remerciements au Dr. Ekkehard Kappler et à sa collègue Barbara Gottardi pour cemerveilleux  événement, organisé avec beaucoup d'efficacité.

Le Congrès a été suivi également par Klaus Billand, journaliste et critique spécialiste de Wagner, du magazine sur papier et en ligne, Der neue Merkur de Vienne.