Nouvelles des Membres

08.07.2018
Nice - Côte d'Azur : Concert du 30 juin 2018 avec Eva Wagner-Pasquier
Concert de fin de saison du cercle Richard Wagner de Nice Côte d’Azur et nomination d’Eva Wagner-Pasquier en qualité de Présidente d’honneur
Le 30 juin 2018, à Nice, la Promenade des Anglais s’était un peu transformée en verte colline à l’occasion du concert de clôture du Cercle Richard Wagner de Nice Côte d’Azur.

Organisée à la perfection par Valentino de Vecchi, adhérent du cercle (et indispensable cheville ouvrière de la soirée), mais surtout présentée avec humour et naturel par Michèle Bessout, présidente du  Cercle, cette manifestation s’est inscrite dans une tradition d’excellence bien caractéristique de la passion wagnérienne « à la française ».

 En harmonie avec le cadre raffiné du prestigieux hôtel West-End, la musique de Richard Wagner, ainsi que celle de Franz Liszt, Richard Strauss, Gustav Mahler et Erich Wolfgang Korngold, a résonné dans l’interprétation magistrale  de deux jeunes interprètes, la soprano lyrique Amy-Christianna Blake, et la soprano dramatique, Bettina Von Hindte, accompagnées de Marika Hofmeyr, piano.

Un public d’amateurs et de connaisseurs s’était massé dans le grand salon, où l’on pouvait identifier Éric Chevalier, directeur de l’Opéra de Nice. La présence remarquée de mécènes du Cercle Rouge et Or et de leur directeur, Maxime Artigues, ainsi que celle de Pierre Bailet, directeur du Festival Franz Liszt Côte d’Azur, ou encore celle de Melcha Coder, présidente de l’Association pour le rayonnement de l’opéra de Nice soulignait également que cette initiative rayonnait très largement sur la vie musicale locale.

 Le RWVI était représenté par Christian Ducor, membre de son comité directeur.

Mais ce concert n’était pas un concert comme les autres. En effet, Eva Wagner-Pasquier avait fait le voyage pour se voir attribuer le titre de Présidente d’honneur du Cercle Richard Wagner de Nice Côte d’Azur (à côté de Paris, pour la seconde – et deuxième ? - fois en France). La presse (Nice-Matin du 3 juillet 2018) a d’ailleurs relayé ce déplacement exceptionnel.

Dans des échanges de remerciements, révélateurs d’une complicité longue et unique entre présidente d’honneur et présidente, ces moments aux propos subtils et agréables ont aussi remémoré à tous, et non sans émotion, la figure si appréciée et respectée de Pierre-Louis Cordier, ancien président du Cercle National Richard Wagner.

Toutefois, ce concert s’est terminé trop vite au grand dam des auditeurs, pour laisser cependant la place à un cocktail, aux délicieuses saveurs méditerranéennes, généreusement offert au public.

Humour et naturel donc… mais aussi élégance !

 Bravo et merci au Cercle Richard Wagner de Nice Côte d’Azur, à Michèle Bessout, sa présidente, et à sa compétente et dévouée équipe, de faire rayonner, et même sous le soleil de l’été méditerranéen, l’œuvre de Richard Wagner par un coup de maître aussi réussi qu’exemplaire !