© Theater Bonn, Lohengrin, Thilo Beu 2019

Events

18. Feb 2020
18. Feb 2020
Feb
18.
2020
Goethe-institut de Lyon, France
Cercle Wagner de Lyon - Wagner et Feuerbach : « sa plus haute quête ? » par Dorian Astor
Poursuivant la série « Wagner et les philosophes » (Schopenhauer, Nietzsche en 2018), Dorian Astor évoquera l’influence sur Wagner du philosophe allemand Ludwig Feuerbach (1804-1872), hégélien de gauche et penseur de l’émancipation.

Que nous a appris Feuerbach? Que l’essence de l’homme est religieuse, mais en tant que la religion exprime ses désirs les plus profonds, ses besoins les plus vitaux, sa loi fondamentale : l’amour. C’est l’homme qui est un dieu mais, aliéné, il ne le sait pas lui-même. On comprend que la philosophie feuerbachienne, dans les années 1840, ait été aussitôt ressaisie par les ferments révolutionnaires d’une Allemagne asphyxiée par la réaction. En 1849, dans la tourmente de la révolution dresdoise, Wagner lit passionnément cette œuvre où il reconnaît « l’homme artiste » tel qu’il le concevait. L’influence du philosophe sur le musicien est d’une importance majeure, tout particulièrement pour la genèse de la Tétralogie. Nietzsche a-t-il eu raison de penser que, si Schopenhauer avait représenté le naufrage de Wagner, son idéal révolutionnaire inspiré de Feuerbach avait été « sa plus haute quête » ?

Dorian Astor est agrégé d’allemand, philosophe et musicologue. Spécialiste de Nietzsche, il publie notamment une biographie du philosophe (Gallimard, 2011), des essais : Nietzsche. La détresse du présent (Gallimard, 2014), Deviens ce que tu es (Autrement, 2016), et a dirigé l’édition d’un Dictionnaire Nietzsche (Laffont, 2017). Il est également l’éditeur et retraducteur de Ma Vie de Wagner (Perrin, 2012) et l’auteur, avec Hermann Grampp, d’un Comprendre Wagner (Max Milo, 2013). Il a collaboré comme dramaturge, rédacteur et conférencier avec de nombreuses institutions musicales ; Aujourd’hui, Dorian Astor poursuit ses recherches en philosophie dans le cadre d’un contrat doctoral avec l’École Polytechnique et enseigne à l’Université de Strasbourg. C’est sa troisième intervention au Cercle Richard Wagner – Lyon.